Stratégie / Les singes aussi aiment parier!

Les singes aussi aiment parier!Jeudi, 6 juin 2013

Dans une étude cherchant à comprendre le phénomène de frustration et son développement biologique à travers l'évolution, des scientifiques de l'université Duke aux États-Unis ont amené des singes à parier. Qu'est-ce qui se produit quand on place un macaque devant un dilemme, et comment réagit-il lorsqu'il fait le mauvais choix?

L'étude a d'abord tenté de voir si la frustration existait bien chez les singes. Après plusieurs minutes de retard sur leur horaire traditionnel de repas, on donnait à un groupe de la simple salade au lieu de leur variété favorite de bananes. La réponse fut tranchante. Si les humains ont la capacité intellectuelle de contrôler leurs émotions, les singes eux ont réagi avec des hurlements, des soupirs et même des coups de tête.

Ce phénomène existe-t-il également face à un jeu de hasard? On décida alors de donner deux choix au macaque. Une petite portion de leur nourriture habituelle ou un plat mystère. Sans surprise, ceux choisissant le plat mystère et trouvant un résultat positif furent heureux, tandis que ceux qui perdirent au jeu éclatèrent de fureur. Certains essayèrent aussi de tricher et de revenir à l'autre choix. À ne pas faire en casino disons!

La conclusion la plus intéressante émanant de l'étude est toutefois le pourcentage de singes, selon leur espèce, décidant de "jouer" au lieu de prendre le choix sûr. En effet, les chimpanzés préféraient parier sur leur sort 65% du temps, alors que les bonobos se contentaient de le faire environ 40% du temps.

L'hypothèse posée par les scientifiques est que les bonobos seraient historiquement plus habitués à un environnement leur procurant toute la nourriture nécessaire, ce qui diminuerait du coup leur goût du risque. Au contraire, les chimpanzés ont toujours fait face à une plus large compétition, et à une abondance de nourriture variable selon les saisons.

L'étude suggère donc que notre attitude face au risque, pour ne pas dire face aux jeux de hasard, serait profondément enracinée dans notre évolution biologique. Loin d'être un trait exclusivement social, le phénomène serait gravé dans nos gênes même.

Intéressé par la psychologie du jeu? nous vous invitons aussi à lire ce résumé d'étude, expliquant comment le cerveau réagit aux pertes d'un autre joueur.

Discutez de cette étude sur les paris et les singes sur le forum de discussion

Salles pour joueurs canadiens
Les meilleures salles de casino selon PrinceDuCasino
Salles de casino Bonus
Afficher les salles pour Français > Pourquoi utiliser les liens PrinceDuCasino.com?
Abonnez-vous à l'infolettre