Stratégie / L'histoire du keno

L'histoire du kenoMardi, 7 août 2012

Le keno est l'un des jeux de casino dont l'origine est la plus lointaine.  Bien que son histoire soit plus de nature légendaire qu'historique, on attribue son invention à Cheung Leung, un seigneur de guerre qui, il y a plus de 2200 ans, aurait créé ce jeu comme une forme d'impôt volontaire.  Comme quoi les mœurs ne changent pas nécessairement avec le temps après tout!

 

En effet, le peuple de Leung alors active dans une interminable guerre, était à sec de ressources monétaires afin d'espérer aspirer à la victoire.   Déjà largement taxé, le Seigneur savait toutefois que demander un effort direct supplémentaire de sa population n'allait en rien régler le problème.  Ainsi, il s'inspira d'un poème populaire, la classique des mille caractères qui, encore aujourd'hui, aide la jeunesse chinoise à apprendre le complexe alphabet du pays.  Ce poème, comprenant 250 phrases de 4 caractères chaque, fut écrit par Zhou Xingsi.  D'eux, 120 furent utilisées, avec une subdivision de 8 caractères  par phrase.  Sous la forme d'une loterie, ces caractères étaient ensuite pigés.  Le gagnant allait être celui devinant correctement une subdivision complète, remportant alors dix pièces d'une ancienne monnaie chinoise. 

 

La légende raconte que ce jeu fut longtemps utilisé en Chine ancienne, notamment afin de financer la construction de la grande muraille de Chine.

 

Le keno traditionnel ressemble en fait beaucoup à cette variante originelle, à la différence que les caractères chinois furent remplacés par des chiffres, puis que la grille fut réduite de 120 caractères à un total de 80.  Le jeu fut mondialisé au 19e siècle, alors que des immigrants chinois venaient travailler dans l'industrie des chemins de fer et des mines d'argent aux États-Unis.  Le jeu prit d'abord le nom de boc hop bu ou puck-apu afin d'être renommé keno, toujours au cours du 19e siècle.

 

Lors de l'émergence de Las Vegas dans les années 1930, l'État du Nevada légalisa le jeu, mais pas les loteries.  Or, le keno entre clairement dans cette dernière catégorie.  Afin de contourner cette problématique, on rebaptisa le jeu la course aux chevaux keno.  Les joueurs plaçaient ainsi plutôt des mises sur des numéros de chevaux plutôt que sur une grille de keno traditionnelle.  Si la nature du jeu ne changeait pas pour autant, cela permit l'expansion du jeu alors que sa nature même était toujours prohibée.

 

Lors de la légalisation des loteries, cette association avec l'industrie hippique fut suspendue.  Cette ancienne alliance demeure toujours dans les mœurs toutefois, alors que les parieurs hippiques sont souvent les mêmes que l'on retrouve au tableau du keno.

 

Comme pour la plupart des jeux, la dernière évolution du keno est directement liée avec l'avènement des machines informatiques, puis par la suite des casinos virtuels.  Le keno sur machines vidéo permit à la fois de réduire l'avantage de la maison et de largement augmenter la vitesse de jeu.  Quel casino aurait objection à réduire son profit, si elle peut offrir dix parties dans le temps qu'une seule prenait jadis?

 

Cette réalité ne s'est qu'accentuée avec les casinos virtuels.  Ces derniers demandant de faibles coûts d'opération, l'avantage de la maison y est considérablement réduit, tout particulièrement si on compare aux variantes traditionnelles toujours offertes en casino.  De plus, l'ajout de lots jackpot progressifs rend aussi le jeu souvent plus attrayant, permettant au joueur d'espérer un large gain avec une faible mise initiale.

 

Ici au Québec, l'histoire du keno passe par l'histoire de Daniel Corriveau qui, en avril 1994, remporta plus de 600 000$ au Casino de Montréal en devinant 19 des 20 chiffres gagnants, et ce, trois fois de suite.  Incroyable coup de chance?  Pas tout à fait.  Ce dernier avait en fait trouvé la faille dans le générateur peu sophistiqué utilisé par le Casino de Montréal, qui était réinitialisé chaque matin, produisant du coup la même série de résultats.  Après enquête, le lot fut finalement remis à Corriveau, alors que ce dernier fut blanchi de toute accusation de triche.   

Salles pour joueurs canadiens
Les meilleures salles de casino selon PrinceDuCasino
Salles de casino Bonus
Afficher les salles pour Français > Pourquoi utiliser les liens PrinceDuCasino.com?
Abonnez-vous à l'infolettre