Stratégie / Histoire du Blackjack

Histoire du BlackjackJeudi, 18 octobre 2012

Le Blackjack est sans contredit l'un, sinon le jeu de table le plus populaire mondialement retrouvé dans les casinos du globe.  Or, il n'en fut pas toujours ainsi, bien au contraire.  Le Blackjack, originellement appelé le vingt-et-un, apparut d'abord dans les casinos français au 18e siècle.  Le jeu serait en fait une variante de deux jeux historiques de France, le "chemin de fer" et la "ferme française". 

 

Dans sa version originale française, les paiements bonifiés pour ce qu'on appelle justement aujourd'hui un blackjack n'existaient pas.  Le jeu se limitait à s'approcher le plus près possible de 21, sans toutefois dépasser ce total.

 

Le Blackjack, littéralement traduit comme "valet noir" en français, fait plutôt référence à une variante américaine développée environ cent ans plus tard.  Alors que le jeu était à l'époque prohibé pour des raisons de moralité, le jeu fut clandestinement introduit dans les différentes maisons de jeu illégales du pays.  Alors peu populaire, on cherchait différentes méthodes afin d'augmenter son attrait auprès des parieurs.  C'est de cette motivation qu'émana le premier paiement bonus du jeu, le blackjack original, qui payait dans l'ordre de 10:1 lorsque le joueur recevait un As de pique avec un Valet noir (trèfle ou pique).  Ce n'est ainsi qu'à partir de ce moment que le jeu prit officiellement son identité actuelle de "Blackjack ".  Le jeu a par la suite graduellement évolué vers ce qu'il est aujourd'hui tout en conservant son nom, même si le bonus spécifique originel du blackjack est lui chose du passé.

 

Le jeu devint légal au Nevada au début des années 1930 et c'est à cette époque que la popularité du jeu grandit réellement.  Longtemps banni en France également, son autorisation renouvelée en 1969 aida également à la globalisation du jeu.

 

Bien que le jeu ait plusieurs centaines d'années, la stratégie derrière ce dernier est loin d'être aussi vieille.  La première trace d'une approche optimale face au jeu fut publiée par Roger Baldwin en 1956, dans le journal de l'association américaine des statistiques.  Nommé "The optimum strategy in blackjack" (la stratégie optimale au blackjack), ce texte démontrait mathématiquement quel jeu favorisait le joueur face à chacune des cartes ouvertes que le croupier pouvait présenter.  Aujourd'hui bien connue, cette stratégie de base, à ne pas confondre avec le comptage de cartes au blackjack, permet néanmoins de diminuer l'avantage du casino à moins d'un pour cent pour les variantes les plus avantageuses.

 

Le comptage de cartes prit naissance six ans plus tard et doit son origine au professeur Edward O. Thorp.  Ce dernier publia le bestseller "Beat the Dealer", qui eut l'effet du tonnerre sur les joueurs de blackjack et les casinos offrant la variante.  Alors qu'il était désormais possible pour les meilleurs joueurs de disposer d'un avantage sur la maison, plusieurs établissements de jeu tentèrent de modifier les règles afin de rendre le blackjack plus difficile à battre.  Les protestations massives des joueurs ainsi que le phénomène de concurrence obligèrent toutefois à faire marche arrière, et c'est via une observation pointue des joueurs que les Casinos tentèrent d'enrayer le phénomène.  Cela permit toutefois à certains astucieux d'effectivement battre le casino au blackjack, phénomène qui demeure aujourd'hui possible pour les meilleurs compteurs.

 

L'aide des ordinateurs toujours plus puissants permit d'élaborer des techniques de comptage encore plus poussées.  La littérature à cet effet devint de plus en plus abondante et l'intérêt face au jeu déborda du cadre des joueurs seulement. 

 

C'est ainsi dans les années 70 que les casinos répondirent avec les sabots contenant plus d'un jeu de cartes (habituellement 4, 6 ou 8), où le croupier s'assure de ne pas distribuer une portion non négligeable du total de cartes.  Cela rendit la vie beaucoup plus complexe aux croupiers, puis diminua les opportunités générales de tirer profit d'un compte avantageux pour le joueur.

 

À l'ère technologique d'aujourd'hui, le Blackjack occupe une place de choix parmi les jeux les plus recherchés dans les casinos en ligne.  L'opération des casinos virtuels demandant peu de ressources comparativement aux casinos terrestres, c'est d'ailleurs en ligne que l'on peut trouver les variantes de Blackjack les plus avantageuses.  

Salles pour joueurs canadiens
Les meilleures salles de casino selon PrinceDuCasino
Salles de casino Bonus
Afficher les salles pour Français > Pourquoi utiliser les liens PrinceDuCasino.com?
Abonnez-vous à l'infolettre