Nouvelle / Genting, le géant de Las Vegas est en bonne santé

Genting, le géant de Las Vegas est en bonne santéMardi, 4 mars 2014

Ceux d'entre vous qui se sont promenés sur le côté nord de la Strip dans les 5 dernières années sont en mesure d'en témoigner: plusieurs structures inachevées défont la vue de ce secteur. Le plus gros de ces souvenirs de la crise financière de 2008 se trouve sur l'ancien terrain du Stardust, en face du Riviera. Le Stardust avait été démoli pour faire place à un gros complexe nommé Échelon. La construction s'amorçait un peu après celle du City Center (Aria et son entourage) et ne fut jamais terminée.

La structure de béton/acier est abandonnée depuis la crise. Le Groupe Boyd l'a vendu l'an dernier à un empire du jeu asiatique, le Groupe Genting. Celui-ci possède des casinos partout dans le monde et en est à la dernière étape avant de recevoir sa licence d'opération au Nevada. La suite est époustouflante, comme seul Las Vegas peut le faire!

Genting prévoit terminer la construction de la phase un du projet vers la fin de 2016, la complétion du projet total vers 2018-2019. Au final, 6 583 chambres, soit le double de tout ce qui existe déjà! Un projet de $2G pour la phase un, de 7 milliards au total!!! Le complexe offrira un thème asiatique, un parc de pandas, et tout ce qu'un touriste peut demander dans cette ville de la démesure.

Avec l'ouverture à la Fête du Travail du SLS dans le même coin, la partie nord de la Strip, longtemps délaissée par les touristes, redeviendra une destination prisée de tous. En même temps, la ville enverra un signal clair à tous que la récession achève dans la capitale du vice américain.

Un nouveau coin à visite, du luxe plus récent, j'ai l'impression que bientôt les touristes dépasseront le Wynn lorsqu'ils iront à Las Vegas!

Discutez de cet article sur le forum de discussion

Salles pour joueurs canadiens
Les meilleures salles de casino selon PrinceDuCasino
Salles de casino Bonus
Afficher les salles pour Français > Pourquoi utiliser les liens PrinceDuCasino.com?
Abonnez-vous à l'infolettre