Nouvelle / Entrevue avec Alain Ruel et Gylbert Drolet

Entrevue avec Alain Ruel et Gylbert DroletMercredi, 15 mai 2013

Le tournoi de Blackjack "Le Classique" s'est tenu au casino de Charlevoix la fin de semaine dernière. PrinceDuCasino a eu l'opportunité de s'entretenir avec deux joueurs présents, ayant eu la gentillesse de nous partager leur expérience respective. D'un côté, M. Alain Ruel, un novice au jeu en casino tout comme en ligne, rapidement devenu passionné de blackjack. De l'autre, Gylbert Drolet, expert de poker en ligne Espacejeux, attiré par l'aspect stratégique d'un tel événement. Voici les entretiens que nous avons eus avec les deux hommes:

PrinceDuCasino: Nous avons appris que vous vous étiez qualifié au tournoi de Blackjack directement via Espacejeux. Expliquez-nous comment vous avez découvert cette promotion, et comment vous avez réussi à décrocher votre forfait?

Alain Ruel: Les promotions, car il y en a plusieurs, sont affichées sur la page d’accueil du site EspaceJeux, il me suffisait d’inscrire le code promotionnel relié à cet événement dans un endroit spécifique de mon compte. Rien de plus simple… La promotion était valide du 6 mars au 2 avril 2013. Les participants avaient une chance de gagner par jour lorsque de l’argent était misé sur le jeu de Blackjack en ligne. Également, cinq participations additionnelles pour chaque tranche de 100$ misés. Le tirage au sort effectué par EspaceJeux parmi les participants à fait le reste.

PrinceDuCasino: Vous n'êtes pas un habitué des casinos terrestres. Comment fut l'expérience du dernier weekend? Pouvez-vous nous résumer les moments forts de votre visite au casino de Charlevoix?

Alain Ruel: Effectivement, je ne suis pas un habitué des casinos terrestre, mais je suis également novice dans le domaine des casinos en ligne. Pour tout dire, je ne joue au Blackjack que depuis janvier dernier; soit à peine 4 mois.

Premièrement, je dois mentionner que le forfait remporté comportait les droits d’entrée au tournoi qui sont de 500$ par participants en plus de l’hébergement à l’hôtel Fairmont du manoir Richelieu ainsi que tous les repas. Inutile de mentionner que le traitement était royal.

Il va sans dire que l’atmosphère du casino est très différente du confort de mon salon, particulièrement lors d’un tournoi. Ce fut quelque peu une surprise et une montée d’adrénaline pour moi ce changement d’ambiance de jeu. Différent, mais agréable.

En étant à ma première participation à un tournoi de ce genre, j’ai été surpris de constater le bel esprit de camaraderie qui y règne. Les participants étaient sympathiques et accueillants. Je n’ai nullement ressenti de rivalité maladive entre les participants qui semblaient tout comme moi apprécier leur séjour au plus haut point. Les croupiers assignés au tournoi ont fait preuve de beaucoup d’humour tout en demeurant professionnels, ce qui semble avoir été apprécié de tous.

Je me dois de mentionner que les équipes de promotion du casino et d’EspaceJeux qui étaient sur place pour faire l’animation tout au long du tournoi et pendant la remise des prix ont contribué pour beaucoup à cette belle expérience en guidant les moins expérimentés (tel que moi) tout au long du processus.

PrinceDuCasino: Un tournoi de blackjack combine chance et stratégie. Vous étiez-vous préparé au tournoi? Aviez-vous une approche stratégique précise? Avec du recul, pensez-vous que votre victoire fut plus une histoire de chance ou de talent?

Alain Ruel: Il est certain que je me suis préparé à l’avance du mieux que je le pouvais pour ce tournoi. J’ai testé et analysé différentes techniques de mise et de gestion de « bank roll ». J’ai testé les Martingales et les Paroli qui sont des techniques voulant que l’on double notre mise lors d’une perte. Étant donné les limites de mises imposées aux tables, combiné à 21 mains par ronde; ce type de stratégie ne peut tout simplement pas s’appliquer pour un tournoi.

Il s’agissait d’un tournoi en 4 rondes de 21 mains chacune dont les deux premières étaient cumulatives suivie de 2 rondes d’élimination qui se termine avec 7 opposants.

J’ai donc opté pour une stratégie que je nomme 1-2-3. C'est-à-dire une mise équivalant au 1/3 du maximum alloué à la table suivie en cas de gain d’une mise équivalent au 2/3 du maximum. En cas d’échec je retourne à la mise de départ sinon une troisième mise équivalant au maximum de la table. Notez que cette dernière mise équivaut à la somme des 2 premières mises. Donc, un genre de quitte ou double. Cette stratégie permet de faire 6 fois notre mise initiale en 3 mains en ne risquant que 2 unités de mises. En résumé, j’essaie de risquer les gains obtenus plutôt que de risquer mon « bank roll ».

Pour les 2 premières rondes, la stratégie consiste à accumuler le plus de jetons possible, car notre résultat est comparé aux 63 participants et seuls les 21 meilleurs se rendent à la 3e ronde. Pour la 3e ronde constituée de 3 tables de 7 joueurs dont seuls les 2 joueurs de chaque table ayant accumulé le plus de jetons se rendent en finale, j'ai du modifier ma stratégie en tentant de conserver une avance en jetons sur les autres joueurs à ma table. Contrairement aux 2 rondes précédentes, il est possible de voir le décompte des jetons des autres joueurs, car ils sont à nos côtés. Ma stratégie a de nouveau été payante, me classant premier de ma table.

Les choses se sont gâtées lors de la grande finale opposant 6 adversaires expérimentés et moi le petit novice venu du web… Constatant que les autres joueurs ne misaient que très peu, j’ai tenté le tout pour le tout en utilisant ma stratégie de mises 1-2-3. La chance du croupier a fait en sorte que tout le monde perdait et par le fait même moi plus que les autres. Cela m’a valu une 7e place par manque d’expérience. Il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre la stratégie à adopter lors d’une finale, mais dans mon cas, il était trop tard.

Chance ou talent ? Difficile à dire. Chose certaine, j’étais préparé. J’avais fait mes ‘’devoirs’’ avant de me présenter au tournoi. Il est certain que la chance joue un rôle important dans ce genre de tournoi en 21 mains, mais selon moi l’équilibre des mises et la stratégie utilisée combiné à l’expérience sont aussi importants que la chance.


PrinceDuCasino: Vous êtes un joueur actif sur Espacejeux. À quoi y jouez-vous principalement? Qu'est-ce que vous aimez d'Espacejeux et au contraire, quelle suggestion poseriez-vous afin d'améliorer le produit?

Alain Ruel: Pour de l’argent, je joue exclusivement au Blackjack. J’ai essayé (en mode argent fictif) les nombreux autres jeux disponibles sur EspaceJeux, mais je reviens toujours au Blackjack car c’est un jeu que j’apprécie et où le taux de retour sur les mises avoisine les 99%. Combinez cela aux stratégies décrites précédemment et vous obtenez un bon petit revenu d’appoint vous permettant de profiter un peu plus de la vie. Un autre point que je trouve avantageux avec EspaceJeux, est le fait que les gains sont automatiquement déposés (à notre demande) dans notre compte bancaire sans risque ni délai. Je fais confiance à Lotto Québec et sa filiale EspaceJeux beaucoup plus qu’à tout autre site en ligne situé on ne sait où sur la planète.

Pour ce qui est des suggestions d’amélioration sur le site; deux points me viennent en tête. L’existence d’une carte de points privilèges (comme au casino) permettant d’accumuler des points bonis lors de mises sur le site EspaceJeux. Deuxièmement, et suite à mon expérience au tournoi, je verrais d’un bon œil un environnement web qui saurait recréer l’ambiance d’un tournoi en casino jumelé au confort de notre salon. Comme par exemple jouer à plusieurs joueurs sur le web contre un croupier qui serait en chair et en os et qui distribuerait les cartes à partir d’un vrai sabot tout comme dans un casino.

PrinceDuCasino: Votre performance vous a permis d'amasser la sympathique somme de 1500$! Avez-vous une dépense en tête avec cet argent? Avez-vous fait des plans pour en profiter?

Alain Ruel: Je dois vous avouer que ma journée au casino m’a permis d’amasser un peu plus que les 1500$ reçus en bourse, car je n’ai pu m’empêcher de tenter ma chance (avec succès) aux tables de Black Jack. L’équipe d’EspaceJeux remettait aux gagnants de la promotion web une somme de 150$ en jetons à notre arrivée au tournoi, somme que je me suis efforcé de faire fructifier. Les sommes accumulées risquent fort de servir pour un voyage dans le sud que je planifie avec ma petite famille pour l’hiver prochain.

PrinceDuCasino: Gylbert, toi qui est avant tout un joueur de poker, as-tu abordé cet événement de blackjack comme une manière de te démarquer par une approche stratégique plus pointue que tes adversaires, ou était-ce plutôt une occasion d'oublier les mathématiques et de simplement t'y amuser?

Gylbert Drolet: Un tournoi de blackjack, contrairement à une soirée passée au casino, demande beaucoup plus de rigueur et de stratégies. Puisqu'il y a des rondes à jouer, tu dois principalement composer avec un mélange de chance, d'observation, de statistiques et d'intuition. Pour avoir joué bon nombre de tournois de poker auparavant, rien n'est plus excitant qu'un tournoi de blackjack, car le nombre de mains est compté. La notion de temps vient définitivement jouer avec le niveau d'adrénaline. À titre d'exemple, tu dois parfois prendre de l'action au maximum préflop tandis qu'à d'autres occasions, tu dois minimiser l'impact de tes mises en jouant le minimum. L'exemple le plus commun serait de séparer les deux figures. En effet, cela semble un peu farfelu alors que le total donne vingt, mais lorsque tu joues contre un cinq, tu peux à ce moment précis, tenter de maximiser ton gain tout en sachant que le croupier a 42% de chance d'être disqualifié à plus de 21. Quant au blackjack, le jeu tel que tel, c'est constamment des maths et la moindre petite erreur pourrait te faire perdre le tournoi, tu dois donc savoir quand prendre une carte et quand faire l'inverse. J'ajouterais même que ce n'est pas de tout repos :). C'est très agréable de vivre ce genre d'expérience pour une première fois et ce n'est que partie remise!

PrinceDuCasino: Vois-tu des similarités entre le talent nécessaire pour avoir du succès au poker, puis une approche stratégique efficace afin de se démarquer dans un tournoi de blackjack? Bref, ton expérience de joueur t'a-t-elle servie?

Gylbert Drolet: Généralement, un joueur de cartes aura plus de facilité à apprendre un nouveau jeu et à comprendre l'importance des mathématiques derrière une game. Pour ma part, il est clair que le poker m'a aidé vis-à-vis l'importance des stacks ratio vs le nombre de mains restantes. C'est un peu comme être middle stack sur la bulle d'un tournoi et d'obtenir une main comme 8,8. Tu te poses un paquet de questions, si le under the gun relance je fais quoi? Si la parole arrive à moi sans que personne ait misé, je mise combien? Si je mise et le chip leader se sert de son stack pour me mettre encore plus de pression, je fais quoi? Une chose est certaine, la tension monte d'un cran et les battements de cœur sont au maximum. Évidemment, ça prend des nerfs solides pour dire Tapis au blackjack aussi. Ça passe ou ça casse. ( Un bon joueur de cartes reste un danger potentiel dans tous les jeux de cartes).


Dans un tout autre ordre d'idée, je tiens à souligner l'excellent travail du casino pour la planification et l'organisation de ce tournoi. Ce fut un franc succès sur toute la ligne. Bravo Loto-Québec!


PrinceDuCasino: Merci à vous deux pour votre temps Messieurs!



Salles pour joueurs canadiens
Les meilleures salles de casino selon PrinceDuCasino
Salles de casino Bonus
Afficher les salles pour Français > Pourquoi utiliser les liens PrinceDuCasino.com?
Abonnez-vous à l'infolettre